Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Koh-Lanta Cambodge

13° Koh-Lanta hors all stars et autres !
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 3 fois, dernière édition par Brelocator, 13 Septembre 2012, 10:56     Lien vers ce message 13 Septembre 2012, 10:41

Reprise du dernier message

http://www.tetu.com/actualites...koh-lanta-22142

http://www.tetu.com/files/inline_images/MarineGuena-580.jpg
Marine et Guénaëlle lors d'une rencontre de roller derby
Citation

Guéna et Marine: deux lesbiennes invisibles dans le dernier «Koh-Lanta»
Par Mélanie Vives vendredi 07 septembre 2012, à 15h39 | 14198 vues
Plus de: Koh-Lanta, lesbiennes, Guénaelle, bande-dessinée, roller derby

Partager :
Share on facebook Share on twitter Share on tumblr Share on email Share on print |

INTERVIEW. Les deux Parisiennes ont participé à la dernière saison de «Koh-Lanta», diffusée il y a quelques mois. Si elles sont ouvertement lesbiennes, il n’a pourtant jamais été question de leur homosexualité dans l’émission de télé-réalité de TF1. Pourquoi? Comment? Elles expliquent tout à TÊTUE.

Vous avez peut-être suivi Koh-Lanta La Revanche des Héros, la saison 12 de l’émission de télé-réalité d’aventures diffusée en avril et mai dernier sur TF1. Elle réunissait, au Cambodge, des candidats qui ont déjà pris part au jeu par le passé, qui n’ont pas gagné et viennent tenter de prendre leur revanche…

Dans l’équipe des rouges alias les Nekmao, il y avait deux Parisiennes ouvertement lesbiennes, qui, aujourd’hui, sont très amies. Guénaëlle (à droite sur la photo ci-dessus) avait été finaliste de la toute première saison de Koh-Lanta, en 2001. Cette directrice artistique est fan de sports de glisse et anime un blog dans lequel elle croque avec humour sa vie de lesbienne. Marine, elle, avait participé à la dixième saison de l’émission, en 2010. Elle est hôtesse de l’air et pratique le trapèze et le roller derby (d’où son maquillage ci-dessus). Pourquoi n’a-t-il jamais été question de leur homosexualité dans le jeu de TF1, où les candidats ont pourtant l'habitude de se raconter leur vie devant les caméras? Comment ont-elles géré cela auprès de la production et avec les autres candidats? La télé-réalité a-t-elle un rôle à jouer pour casser les clichés sur les homos? Guéna et Marine racontent leurs Koh-Lanta et donnent leur point de vue à TÊTUE.

TÊTUE: Lors de vos différents passages télé, il n'a à aucun moment été question de votre homosexualité. Vous aviez réfléchi à la question de votre coming out médiatique?
Guénaëlle: En fait lors de mon premier Koh-Lanta, en 2001, j’étais hétéro (rires)! En ce moment sur mon blog y’a plein de nanas qui me disent «On avait vu dès le début que t’étais lesbienne», ce qui est très drôle car moi-même je ne le savais pas et je ne me doutais pas une seule seconde que je pouvais tomber amoureuse d’une femme!
Marine: Exactement pareil, j’étais hétéro. C’est en revenant du premier Koh-Lanta que les choses ont changé pour moi à ce niveau-là.

Vous êtes en train de me dire que Koh-Lanta peut servir de révélateur? Ou est-ce que c’est juste un hasard?
Guéna: C’est une aventure physique, psychologique et mentale dans laquelle les rapports humains sont très forts. On a le temps de réfléchir sur soi-même, de faire le point. Je pense que c’est la même chose pour tous ceux qui vivent une aventure très forte! Je me rends par exemple compte que tous ceux qui étaient avec moi dans Koh-Lanta 1 ont radicalement changé de vie à leur retour… Ça a été un déclencheur pour tout le monde.
Marine: Personnellement je n’y ai pas du tout réfléchi pendant mon aventure, je ne m’en doutais pas du tout. Pour ma part, c’est plutôt le milieu du roller derby, dans lequel il y a beaucoup de lesbiennes, qui a servi de révélateur!

C’est donc avant d’intégrer votre second Koh-Lanta que la question du «Je le dis ou je le dis pas?» s’est posée?
Guéna: Au quotidien, je n’ai jamais eu de problème avec ça. A partir du moment où je suis sortie avec une fille, deux semaines après je le disais à tout le monde! Dans Koh-Lanta, les gens parlent beaucoup entre eux, se racontent leur vie au coin du feu. J’en ai donc parlé à la prod, en leur disant que je ne souhaitais pas que les discussions liées à ma vie privée apparaissent à l’écran, que je ne souhaitais pas que mon homosexualité apparaisse dans le portrait vidéo qui allait être fait sur moi. Ça a été entièrement respecté.


Pourquoi ce choix, alors que tu es ouvertement et publiquement lesbienne sur ton blog?
Guéna: En fait déjà car ça n’avait pas lieu d’être dans cette émission. Ça n’apportait rien! Ensuite, je préfère m’afficher moi-même dans mon blog plutôt qu’on le fasse à ma place: j’ai toujours peur que ce soit mal fait…

C’est à dire? Tu avais peur qu’ils dressent un portrait de toi rempli de clichés?
Guéna: Oui, par peur des clichés, et puis par peur des conversations tenues sur l'île à ce sujet - pas toujours très intelligente il faut bien le dire (sourire) - qui aurait pu être diffusées. Car je ne me suis jamais cachée auprès des autres candidats! En fait, je n’avais pas envie que soit dit n’importe quoi et n’importe comment, j’avais envie de rester maître.

Marine, est-ce que tu as effectué une demande similaire auprès de la production?
Marine: En fait c’est directement la prod qui m’en a parlé au casting! Ils s’étaient renseigné sur moi et savais que je m’étais mise au roller derby. Ils m’ont demandé «Il y a pas mal de lesbiennes dans ce sport… Et toi, tu dirais que tu es quoi?» Je leur ai donc répondu. Mais je ne leur ai donné aucune consigne car je savais que dans le portrait de Koh-Lanta on n’abordait pas les questions de famille et de vie privée. C’est l’aspect sportif qui prime.


Avant d’intégrer ce Koh-Lanta La Revanche des Héros, vous vous étiez croisées une fois, lors d’un week-end qui réunissait des anciens participants de l’émission. C’est à cette occasion vous aviez découvert votre point commun, à savoir que vous aimiez toutes les deux les femmes… Sur l’île, est-ce que vous pensez que votre gaydar aurait fonctionné l’une sur l’autre?
Marine: Je pense que je m’en serais rendu compte dès que Guéna aurait dit «Un trou est un trou»! (Elles éclatent de rire). Non, plus sérieusement je n’ai aucun gaydar, je n’aurais pas su.
Guéna: Pareil, je n’ai aucun gaydar. Et puis, ça va peut-être décevoir certains fans de Koh-Lanta, mais on est tellement fatigué et crade dans cette émission qu’il ne se passe jamais rien de sexuel!

La télé-réalité a-t-elle, selon vous, un rôle à jouer pour faire progresser les mentalités, pour casser les préjugés liés à l’homosexualité?
Guéna: La télé en général oui!
Marine: Oui, les gens n’ont pas encore l’habitude de voir des homos à la télé. La preuve pendant la cérémonie d’ouverture des JO de Londres, on a vu une micro seconde de baiser lesbien et ça a énormément buzzé.
Guéna: C’est vrai qu’à mon retour de Koh-Lanta beaucoup de gens m’ont écrit pour me demander pourquoi je ne l’avais pas dit pendant l’aventure. Je préfère largement qu’ils le découvrent après et se fasse la réflexion «Ah en fait, elle aurait très bien pu être hétéro, elle ressemble à tout le monde.»

«Les gens n’ont pas encore l’habitude de voir des homos à la télé», d’où l’intérêt de le dire, non? Emilie de Secret Story 6 a par exemple reçu beaucoup de lettres de jeunes femmes qui la remerciaient…
Guéna: Et oui mais Emilie était dans un appart’, moi j’étais dans la forêt, comment tu veux que je le dise? J’allais pas bouffer des moules toute la journée, et arriver avec un rainbow flag au Conseil avant les éliminations (rires)! Les gens se diraient: «Mais elle se prend pour qui?» Et puis, surtout, je ne peux pas me permettre de parler au nom de la communauté homo.
Marine: Mais c’est super important que, depuis leur salon à la télé, les gens puissent voir deux garçons s’embrasser et qu’on leur fasse comprendre que ce n’est ni mal, ni sale.

La production a choisi de vous réunir toutes les deux dans un même Koh-Lanta et de vous mettre dans la même équipe… C’est un hasard?
Guéna: Honnêtement je ne sais pas.
Marine: Je ne pense pas que ce soit un hasard…
Guéna: Je pense qu’ils nous ont plutôt réuni pour nos caractères. La preuve, on s’entend super bien, et si tu avais été hétéro on se serait également super bien entendu!
Marine: Ils se sont peut-être dit «Et si on a de la chance elles vont se gouiner le soir, on filmera discrètement!» (Elle éclate de rire). Et ben c’est raté!

Comment ça s’est passé avec les autres candidats?
Guéna: Personnellement, sur l’île j’étais out, je ne me voyais pas inventer que j’étais en couple avec un garçon. Et dans les deux émissions auxquelles j’ai participé, je n’ai jamais senti qu’un candidat était homophobe.
Marine: (Elle ne dit rien mais fait la moue).
Guéna: Bon, il y a des gens qui nous ont posé des questions bizarres parce qu’ils ne connaissaient pas du tout ce milieu. Mais ce n’est pas de l’homophobie!


Guéna, lors du Koh-Lanta La Revanche des Héros, tu as eu droit de téléphoner à un proche. La plupart des candidats avaient alors appelé leurs conjoints. A l’époque tu avais appelé quelqu’un qui était présenté comme «une collègue». Est-ce que c’était ta petite copine?
(Elles rient)
Guéna: Ah non, c’était réellement une personne avec qui je bosse! Elle a été présentée à l’antenne comme «une collègue», mais c’est une de mes meilleures potes en fait. En revanche, à cette amie pendant la conversation, j’ai glissé un «Embrasse qui tu sais» (rires). C’était super drôle, parce que toutes les lesbiennes ont compris de qui il s’agissait, mais pas les autres!

De votre aventure commune est née une belle amitié. Vous ne vous quittez plus!
Guéna: Oui! J’ai gardé des liens très forts avec les gens du premier Koh-Lanta. Avec le second c’est différent, c’était une revanche, on était davantage dans la hargne. Mais du coup avec Marine on a continué à se lancer dans des aventures, d’ailleurs on va faire équipe pour un Raid Amazones à l’île Maurice, fin novembre. C’est multisports: VTT, canoë, course à pied, tir à l’arc…

Guéna, depuis cinq ans tu tiens un blog de dessins très drôle, dont le sous-titre est «Mes amis, mes amours, mes emmerdes...»
Guéna: Oui, j’ai toujours utilisé le dessin pour faire passer des messages! Au bout de cinq ans de vie homo, j’ai commencé à faire ça pour faire marrer mes potes, parce que je voyais bien que quand je leur racontais mes histoires ça les faisait rire! Mon message, c’est qu’on a tous les mêmes galères et que nous, homos, nous ne sommes pas différents. Pourquoi pas, plus tard, sortir un bouquin.

Tu as aussi beaucoup dessiné à propos de tes aventures dans Koh-Lanta. Il y a un strip hilarant dans lequel on te voit galérer pendant des heures pour obtenir un tampon hygiénique auprès de la production. Ça se passe vraiment comme ça sur l’île?
Guéna: Tout ce que je dessine est vraiment arrivé! Quand je ne dessine pas mon personnage qui décrit ce qu'il se passe autour, j’ai vraiment du mal. Il faut que je vive les trucs!



Pour ceux qui se sont inscrit pour la saison 2013: vous savez ce qui vous attend, à votre retour: un changement notable de votre orientation sexuelle.
Pour les autres, une simple inscription au Roller derby, et le milieu fera le reste :D (le derrière aussi :mdr: )

Ça donne envie tout ça, j’appends tout de même pas mal de choses en me documentant...
Moi aussi, j'aimerais être lesbienne finalement (-)


J'en profite pour faire mon comming-out du jour (demain, on ne sait pas ...): je suis hétérosexuel, je préfère m’afficher moi-même dans "mon" topic (vu que je suis presque le seul mettre des messages) plutôt qu’on le fasse à ma place: j’ai toujours peur que ce soit mal fait…
Et pareil, je n’ai aucun gaydar, je n'avais rien deviné.

Pour ce qui nous occupe en ce moment: à savoir KohLanta la malaisie: je pense qu'il va y avoir un gay cette fois-ci.
Je pense l'avoir décelé:
Bernard, 60 ans, doyen, champion de trottinette
Pour faire de la trottinette, il fait faire preuve d'une grande sensibilité, et d'un certain laisser-aller... Affaire à suivre donc.


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 29 Septembre 2012, 17:12     Lien vers ce message 25 Septembre 2012, 10:38
Citation
Une certitude, le premier épisode de Koh-Lanta Malaisie ne sera pas diffusé le 5 Octobre, ni le 12 Octobre.

Peut-être le 19 Octobre dans ce cas !

:froid: :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :pff: :$ :-s :colere: :colere: :colere:

Je suis dégouté!

http://www.riversatile.fr/2012...e/#subcontainer

Citation
Koh-Lanta Saison 12 (Malaisie), c’est encore pas pour tout de suite !

Ozap.com a publié hier tous les programmes télé du 13 au 19 Octobre que vous pouvez retrouver ici sur la gauche (cliquez). Après plusieurs semaines d’attente et des articles sur le web qui parlaient d’une diffusion pour fin Septembre ou début Octobre et Koh-Lanta qui ne figure toujours pas au programme… On se demande ce qu’attend TF1.

Mais quand TF1 pense dévoiler le teaser et la date de diffusion du premier épisode ? Si la diffusion est bien prévue en Octobre, ce serait un mois bien bien chargé puisque la chaîne débutera aussi la diffusion de ‘Danse avec les Stars’ Saison 3 et la saison 3 de Dexter !
Même mon ami Teheiura de Koh-Lanta 2011 sur Facebook n’a pas l’info !

Croisons les doigts pour que ‘Koh Lanta Malaisie’ arrive sur nos écrans le plus rapidement possible !


C'est la melde!!! :mad:
Peut être le 26 octobre!


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 01 Octobre 2012, 11:21     Lien vers ce message 29 Septembre 2012, 17:15
Le livre « Koh Lanta » à paraitre le 11 octobre.


http://www.teheiura.fr/wp-content/uploads/2012/09/9782354254490.jpg

Pour tous les fans de Koh Lanta, le livre « Koh Lanta : l’enfer au paradis » va paraitre le 11 octobre!

Retrouvez les photos les plus marquantes, les explications des jeux, les témoignages de candidats, de Denis, du réalisateur et des producteurs, des photos du ‘making of’, des anecdotes de tournage, bref tout ce que l’on avait envie de voir pour prolonger le plaisir.
« Les photos d’Alain Issock, alliant la beauté des paysages à la vivacité des expressions des candidats, entre dépassement, joie, tristesse ou épuisement, sont d’une qualité extraordinaire. On y apprend beaucoup sur la préparation de l’émission et son tournage, avec pour la première fois des images sur les équipes qui partagent la vie des »naufragés » de l’autre côté de la caméra. Préfacé par Denis Brogniart, un livre superbe pour les fêtes »
Il est d’ores est déjà en prévente ICI :

http://livre.fnac.com/a4615027/Alain-Issok-Kho-Lantha

EDIT:
Je ne travaille pas pour cette émission, ni pour TF1.
Je suis jute un fan de l'émission, qui va bosser comme un con 5 jours par semaine pour gagner sa vie, en espérant des jours meilleurs


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
  Lien vers ce message 09 Octobre 2012, 19:52
http://koh-lanta.programme-tv....era-2-novembre/

Koh-Lanta Malaisie débutera le 2 novembre
Citation
La douzième saison de Koh-Lanta, qui se déroulera au large de la Malaisie, débutera le vendredi 2 novembre sur TF1. Découvrez toutes les nouveautés !
Alors que la dernière édition de La revanche des Héros s'était achevée le 4 juin dernier, Koh-Lanta Malaisie reviendra dès le vendredi 2 novembre à 20h50 sur TF1. Figure clé du programme depuis 2002, Denis Brogniart a rempilé pour une douzième saison du jeu d'aventure Koh-Lanta qui fait le succès des soirées de la chaîne chaque année. Après la Thaïlande, le Costa Rica ou encore le Cambodge l'an passé, direction deux îlots de l'archipel de Seribuat, au large de la Malaisie.

Pour cette nouvelle édition, les équipes d'Adventure Line Productions ont su dénicher les personnalités les plus variées pour affronter le climat sud-asiatique et les violents orages. Parmi ces vingt aventuriers anonymes, les téléspectateurs pourront découvrir Thierry le magnétiseur, un plombier bodybuildé (Anthony), une professeure de fitness surmotivée (Sara), un jeune étudiant en architecture (Charles), une boulangère (Mélanie) ou encore le doyen Bernard, champion de trottinette. "On rencontre dans Koh-Lanta la même diversité de personnes que dans la vraie vie, explique Denis Brogniart. L'identification est un facteur important. On ne fait pas Koh-Lanta pour chercher la célébrité".

Au rayon des nouveautés : l'île des bannis, qui accueillera quatre candidats non sélectionnés par les chefs d'équipe au terme d'une première épreuve. Ces derniers se retrouveront isolés sur un minuscule îlot et tenteront ensuite de prouver leur valeur dans le jeu afin d'intégrer les rouges appelés Mawar, ou les jaunes, les Sungaï. Quant au fameux "vote noir" qui offre la possibilité à un candidat éliminé de voir son vote influer lors du conseil suivant, il fera son retour, tout comme le collier d'immunité, caché sur l'île dès le début du jeu.

Chaque vendredi soir, Koh-Lanta sera suivi de la saison 2 de Qui veut épouser mon fils ?

O.S - mardi 09 octobre 2012 à 15h55


Je suis content d'avoir enfin une date! :lol: :D
Mais cette date est loin :'( :'( :'( , c'était à s'y attendre...

Plus que 24 jours à attendre.........tic tac


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 15 fois, dernière édition par Brelocator, 18 Octobre 2012, 22:00     Lien vers ce message 16 Octobre 2012, 9:32
http://koh-lanta.programme-tv....os-candidats/#!

http://www.news-de-stars.com/k...s_art73098.html


Ca y est, on a accès à pas mal de photo, dont les portraits de tous les candidats :lol:

Petite analyse à venir...
Le tout, au pif bien entendu x)


http://www.riversatile.fr/2012...e/#subcontainer
La bande annonce :lol:


par ordre apha:
1 -> Anthony, 24 ans, le plombier bodybuildé au torse épilé, vit à Marseille, Le brun pourra compter sur ses muscles en Malaisie. Anthony est l'un des beaux gosses du jeu
2 -> Bernard, 60 ans, doyen, champion de trottinette, cheveux long & blanc
3 -> Brice, 30 ans, le mannequin photogénique professionnel aux dents blanches et tablettes de chocolat. Brice le playboy. Le séduisant candidat arrive avec une grande confiance en lui.
4 -> Camille 18 ans, débarque en Malaisie le sourire aux lèvres. Camille fait aussi partie des plus jeunes candidats La jeune femme va rapidement devoir endosser d'importantes responsabilités.
5 -> Catherine, 41 ans L'aventurière en herbe, de L'Yonne, commerciale dans les fer à béton, ne tend jamais l'autre joue.
6 -> Charles, 20 ans, jeune étudiant en architecture issu d'une famille de militaires. Charles est l'un des plus jeunes candidats
7 -> Élodie, 36 ans, Elodie a beaucoup de mal à suivre son partenaire qui est pourtant le vétéran de l'aventure. Elodie va vite déchanter. Dur dur le sport, ne fera pas de vieux os
9 -> Javier, 39 ans pitre, Javier arrive avec beaucoup d'ambition, Le père de famille compte aller loin pour faire plaisir à son fils.
10 -> Marie, 23 ans, la Belge autoritaire aux faux-airs d’Amélie (Secret Story 4), Marie débarque à Koh-Lanta le sourire aux lèvres, Marie va vite être confrontée au difficile climat malais.
11 -> Marylou, 22 ans, hotesse de l'air. Ex-championne-espoir de France de Taekwondo il y a quelques années, devenue une très jolie hôtesse de l’air. Marylou s'est beaucoup préparée pour koh-Lanta Malaisie
12 -> Mélanie, 30 ans, s'est donnée à fond, la boulangère va rapidement souffrir physiquement et mentalement. La boulangère va être victime d'un malaise dès le premier épisode.
13 -> Mickaël, 57 ans, cheveux court poive & sel, chauffeur de Taxi dans le Rhône, le chauffeur de taxi lyonnais trop pressé de gagner, Mickaël n'a pas sa langue dans sa poche, Le Marseillais va subir une désillusion dès le début du jeu.
L'homme radar.
14 -> Myriam 34 ans, n'a pas l'intention de se faire marcher dessus, La candidate souhaitait participer au jeu depuis longtemps.
15 -> Nadine, 57 ans, responsable de transplantations d'organes (elle vit à Genève), la doyenne n-1. un peu blonde, cheveux mi-long, Nadine aura beaucoup de mal à tenir le rythme physiquement.
16 -> Namadia, 28 ans, habite dans le Var, Le candidat Namadia est à fond avec sa partenaire Camille. La bonne humeur de Namadia va séduire ses coéquipiers. Namadia va vite faire ami-ami avec les autres candidats.
17 -> Philippe, 41 ans, ouvrier, vit en Normandie, un candidat qui s'entraîne depuis dix ans, il est impressionnant, notamment dans la survie. Un ouvrier normand qui, tel un petit Napoléon de la pêche, a peaufiné sa technique depuis une dizaine d’années. Philippe n'est pas là pour rigoler.
18 -> Sarah, 42 ans, directrice de centre de fitness, adepte du culturisme qui a pour habitude de se mettre à faire des pompes à la première contrariété venue. Sara arrive à bloc. Sara est professeure de fitness et une véritable adepte de musculation.
19 -> Thierry, 44 ans , un magnétiseur au calme intriguant, Thierry sait garder son sang-froid, Le magnétiseur révèlera ses secrets petit à petit.
8 -> Ugo, 30 ans, Ugo arrive surmotivé. Ugo s'est bien préparé physiquement.
20 -> Vanessa, 37 ans, Malgré sa bonne humeur apparente, la blonde va rapidement subir un coup de blues sur son île.

Julien : Y A PAS DE JULIEN EN FAIT! c'était une erreur, Camille le remplace (ma liste précédente était fausse)


http://i37.servimg.com/u/f37/11/87/74/49/recher10.jpg


Pour débuter Koh-Lanta Malaisie, les aventuriers en herbe seront largués par hélicoptère, comme lors des précédentes saisons, et devront rejoindre le rivage à la nage. Cette nouvelle saison démarrera sur les chapeaux de roue puisqu'ils seront ensuite réunis par binômes pour une première épreuve déjà déterminante. Elle permettra aux gagnants de devenir le chef de leur propre équipe et donc de choisir leurs partenaires. Les candidats sans équipes seront transférés sur un îlot, totalement isolés pendant plusieurs jours.


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 4 fois, dernière édition par Brelocator, 21 Octobre 2012, 21:47     Lien vers ce message 18 Octobre 2012, 15:07
Suite à la première épreuve, d'après mes analyses:
"La jeune femme va rapidement devoir endosser d'importantes responsabilités."
+
"Namadia et Camille en duo. Le candidat est à fond avec sa partenaire."
=
C'est eux qui vont gagner la première épreuve.

Du coup, il vont choisir les meilleurs partenaires possibles, donc il vont laisser sur le côté ceux-ci:
http://i37.servimg.com/u/f37/11/87/74/49/les_ba10.jpg

"Elodie a beaucoup de mal à suivre son partenaire qui est pourtant le vétéran de l'aventure. Elodie va vite déchanter. Dur dur le sport, ne fera pas de vieux os"
Elle va donc vite quitter l’aventure, surement la première émission.

"Nadine, 57 ans, responsable de transplantations d'organes (elle vit à Genève), la doyenne n-1. un peu blonde, cheveux mi-long, Nadine aura beaucoup de mal à tenir le rythme physiquement."
Elle va pas aussi très vite ressentir le mal du pays.

"Bernard, 60 ans, doyen, champion de trottinette, cheveux long & blanc"
Il pourrait aller assez loin, s'il arrive jusqu'à la réunification, mais rien n'est moins sur.
Il ressemble vraiment beaucoup à Pierre Richard!
Bernard va devenir ROUGE

"Mickaël, chauffeur de Taxi dans le Rhône, le chauffeur de taxi lyonnais trop pressé de gagner, Mickaël n'a pas sa langue dans sa poche, Le Marseillais va subir une désillusion dès le début du jeu."
A mon avis, il risque de me faire bien rire, j'en salive d'avance. Un Marseillais chauffeur de taxi, c'est le duo gagnant. La crevette qu'il va pêcher ne va pas pouvoir rentrer dans le vieux Port de Marseille : au bas de la Canebière.
J'espère qu'il va rester longtemps, très longtemps



Voici les rouges,
http://i37.servimg.com/u/f37/11/87/74/49/tous_l10.jpg

et les jaunes
http://i37.servimg.com/u/f37/11/87/74/49/tous_j10.jpg


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 2 fois, dernière édition par Brelocator, 26 Octobre 2012, 15:57     Lien vers ce message 18 Octobre 2012, 21:33
http://videos.tf1.fr/koh-lanta...pe-7595181.html

Tous les portraits sont tombés ce jour: allez vite les voir (moi c'est déjà fait) :mdr:

http://www.linternaute.com/tel...x-phrases-choc/
:lol:

Quelles sont les principales nouveautés de cette édition ?
Cette année, les téléspectateurs découvriront « l'île des bannis ». Ils seront 20 concurrents dès leur arrivée, du jamais-vu ! Les 2 équipes de 8 aventuriers seront constituées par 2 capitaines. Quatre concurrents sont, d'entrée de jeu, isolés et transférés sur « l'île des bannis ». Avec cette sentence, la composition des équipes se révèle encore plus attractive que lors des éditions précédentes.


Quel sort est réservé à ces 4 « bannis » ?
Isolés sur un bout de terre à plusieurs kilomètres du théâtre des épreuves, ils ne savent pas ce qu'il adviendra d'eux. Ces 4 bannis ignorent s'ils sont éliminés ou s'ils font toujours partie intégrante de l'aventure et, surtout, s'ils auront l'occasion de se mesurer à leurs camarades jaunes et rouges. Je suis surpris par le profil des concurrents isolés par les capitaines d'équipe. Ils laissent de côté des aventuriers solides :8: qui auraient pu apporter énormément à la vie de groupe.


J'ai l'impression que j'avais raison: ils ont laissé les vieux et les mauvais sur l'ile.
Pierre Richard ira chez les Rouges


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
  Lien vers ce message 26 Octobre 2012, 17:13
http://videos.tf1.fr/koh-lanta...ie-7598629.html

Le générique (sans la partie musique)
Plein de nouvelles images

Et aussi, plus qu'une semaine + 3h45 à attendre :lol: :lol: :lol:


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 31 Octobre 2012, 22:00     Lien vers ce message 31 Octobre 2012, 22:00
http://videos.tf1.fr/koh-lanta...-4-7613578.html

http://videos.tf1.fr/koh-lanta...-3-7615310.html

Kohlanta J-2 :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :rolling: :rolling: :rolling: :rolling:


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
  Lien vers ce message 03 Novembre 2012, 10:50
C'est parti pour Koh Lanta Malaisie ! Pour ce premier épisode, quatre candidats se retrouvent isolés sur l'île des bannis dès la première journée alors que la fragile Mélanie quitte l'aventure. De son côté, le jeune Charles devient un héros chez les Jaunes.
Cette année, les vingt candidats de Koh Lanta ont rendez-vous en Malaisie pour tenter de décrocher le titre de "Meilleur aventurier" et les 100 000 euros qui l'accompagnent.

Après un plongeon d'un hélicoptère, ils rejoignent la plage à la nage et tentent de sécher leurs affaires avant que Denis Brogniart vienne les accueillir. L'heure n'est pas encore au repos puisqu'ils devront tout de suite s'affronter lors d'une première épreuve par binôme, déjà déterminante.


Après avoir formé leur duo, Camille et Namadia s'imposent sur ce parcours du combattant. Si certains sont déjà à bloc comme Marylou, d'autres ne peuvent pas compter sur leur partenaire comme Bernard qui peine à soulever Élodie au dessus d'un obstacle. Mickaël ne pourra même pas concourir, la faute à Nadine, blessée dès le début de l'épreuve.

Les vainqueurs deviennent donc chefs des Jaunes, les Sungaï, et des Rouges, les Mawar. Problème, quatre des candidats ne pourront rejoindre ni les Jaunes ni les Rouges... Camille choisit Brice, Catherine, Ugo, Marie, Charles, Vanessa et Javier alors que Namadia, le chauffeur livreur, garde Thierry, Marylou, Anthony, Sara, Mickaël, Myriam et Mélanie.
Mis de côté, Philippe, Nadine, Élodie et Bernard doivent maintenant partir sur un minuscule îlot, en attendant de prouver leur valeurs aux deux équipes.
Philippe, qui se prépare depuis longtemps à Koh Lanta, tente de garder le moral alors que Bernard et Élodie sont dépités.

Arrivés sur leur île, les Jaunes découvrent rapidement le puits alors les Rouges s'étonnent de de l'hyperactivité de Mickaël. Le père de famille commence déjà à faire les plans de la cabane qu'il pense construire sur la plage !

Après avoir raisonné le chauffeur de taxi, les Mawar cherchent le point d'eau, en vain. Namadia passe pourtant devant sans s'en rendre compte. "Quelque chose me dit qu'il est là-haut" lance le jeune homme au sommet de l'île.

Chez les Jaunes, Vanessa trouve quelques crustacés alors que ses coéquipiers découvrent des cocotiers et de la canne à sucre. Les Rouges sont beaucoup moins efficaces. Ils se coucheront sans abri et sans eau alors qu'un orage gronde.


Il est déjà l'heure du jeu de confort pour les aventuriers en herbe. Ils devront récupérer des noix de coco dans des cages immergées, puis les ramener sur la plage avant de marquer des paniers avec. Si les deux équipes commencent mollement, la fin de l'épreuve est très serrée et les rouges finissent par s'imposer.

Entre le riz et le feu, ils préfèrent emporter la nourriture au campement, persuadés de pouvoir faire du feu seuls.

Du côté des Jaunes, l'ambiance n'est pas à la fête. Charles, étudiant, décide alors de faire du feu pour se montrer indispensable, sans trop de succès. A la veille du premier conseil, Catherine pense déjà à la jouer tactique en votant contre lui.

Sur l'île des bannis, Bernard et cie ont perdu tous leurs repères. Nadine croît que le soleil se lève à l'ouest et se couche à l'est. "Je m'en fous, il fait jour" coupe Philippe avant de repartir à la pêche tester sa lance et son "filet".

Les Mawar sont de plus en plus inquiets. Ils n'ont pas réussi à faire du feu. "Les hommes préhistoriques, ils étaient au top" note Anthony. Certains sont même prêts à manger le riz cru mais Camille leur fait retrouver la raison.

Le troisième jour, les candidats s'affrontent lors de l'épreuve des flambeaux pour gagner l'immunité. Il faut embraser une vasque en hauteur après avoir récupéré des torches qu'ils auront fixées sur un porte-feu puis allumées au bout d'un parcours.
Anthony et Marylou, premiers relayeurs de l'équipe rouge, sont à fond dès le début mais grâce à Charles, les jaunes rattrapent leur retard. Arrivées au bout, les deux équipes doivent accrocher une boule fixée au bout d'une corde pour ensuite grimper au sommet de la structure et embraser le récipient. Charles réussit sa mission et sauve sa peau alors que Sara est à bout. Après sa première défaite, elle se met à faire des pompes !

Charles est désormais le héros. "C'est un peu lui qui a fait gagner l'équipe" confie Camille qui commence à se soucier du sort des quatre aventuriers isolés.

À quelques heures du conseil, Mélanie, Mickaël et Myriam, à la traine physiquement, sont sur la sellette mais le soir-même, Namadia précise qu'il n'en veut à personne. "On était tous morts" explique le chef d'équipe tandis que Mélanie garde le moral.
Pourtant, c'est bien elle, la boulangère qui est finalement élminée avec quatre voix contre elle. Elle quitte le jeu la tête basse et laisse son vote noir dans l'urne...

Olivier Sudrot - vendredi 02 novembre 2012 à 23h00


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
  Lien vers ce message 09 Novembre 2012, 21:16
Citation
La frêle Mélanie a quitté Koh Lanta Malaisie dès le premier conseil, vendredi soir. La boulangère, mère de famille, se confie sur son aventure dans l'achipel de Seribuat...
Première candidate à quitter Koh Lanta Malaisie vendredi, Mélanie est revenu pour Télé-Loisirs.Fr sur son parcours dans le jeu et les raisons de son élimination. Malgré les conditions de vie très difficiles, la boulangère affirme garder un bon souvenir de son séjour parmi les Mawar.


Télé-Loisirs.fr: Vous êtes arrivée le sourire aux lèvres dans Koh Lanta Malaisie. Comment avez-vous vécu votre élimination prématurée ?
Mélanie: J’ai été vraiment très déçue et très frustrée surtout. J’avais à peine posé un pied sur l’île qu’il fallait déjà repartir !



Pourquoi aviez-vous souhaité participer à Koh Lanta ?
A la base, c’est une idée de mes proches qui, en regardant l’émission, m’ont dit : « Mais tu as le profil, il faut que tu te présentes avec la niaque que tu as ». Et c’est de là que je me suis projetée mais jusque là, je n’y avais encore jamais pensé.



Quel était votre objectif avant d’arriver sur l’île ?

L’objectif c’était d’aller au bout. Quand j’ai mis un pied dans l’avion c’était de toutes manières pour gagner le jeu et certainement pas pour abandonner en cours de jeu.



On vous a vu vous effondrer physiquement lors de l’épreuve d’immunité. Pensiez-vous que l’aventure serait si difficile ?

C’est très éprouvant. On est sous la chaleur, le taux d’humidité est élevé. On est sous-alimenté et les parcours sont très longs. En fait, on ne se rend pas compte des distances quand on regarde. C’est vraiment très difficile, d’autant que j’ai un petit physique.



Est-ce la raison principale de votre élimination ?

C’est certain. En tombant deux fois, j'ai donné l’impression à mes coéquipiers que je n’avais pas le physique pour tenir dans les prochains jeux.



Avez-vous suivi un entraînement avant votre participation ?

J’ai continué à faire ma petite préparation physique comme je le fais tout au long de l’année. Je cours deux à trois heures par semaine et je nage régulièrement.



Votre équipe avait remporté la première épreuve. Comment expliquez-vous la défaite lors de l’épreuve d’immunité ?

C’est une défaite collective avant tout. On arrive clairement en avance et on n’arrive pas à placer la corde. Je pense que c’est aussi une des raisons de mon élimination. Plutôt que d’essayer de porter la planche qui était trop lourde pour moi, on aurait dû laisser Sara la soutenir et me faire monter dessus. Je ne serais d’ailleurs pas tombée.


Comment était l'ambiance au sein des Mawar ?
L’équipe était très soudée. On a beaucoup ri surtout dans les moments difficiles quand il pleuvait des cordes et qu’on ne pouvait pas dormir. On avait plus tendance à partir dans de grands fous rires qu’à s’entretuer et à se liguer les uns contre les autres. L'ambiance était très bonne.

Qui vous a le plus impressionné dans l’aventure ?
Je pense qu’on a tous été impressionnés par Sara qui, après notre défaite, s’est lancée dans une série de
pompes alors qu’on était tous complètement épuisés !



Du côté des jaunes, les Sungaï, on a vu des candidats évoquer assez rapidement des stratégies. Aviez-vous cette notion en tête avant le conseil ?
Non pas du tout, en tout cas moi je n'en ai rien vu. On n'a pas mis en place de stratégie. En arrivant, on a surtout pensé à notre survie. A aucun moment on n'a pensé perdre cette épreuve. On était vraiment parti pour la gagner. C’est peut-être là ma deuxième erreur. J’aurais dû faire alliance avec les filles.



Finalement, quel souvenir gardez-vous de Koh Lanta ?

Je garde un sentiment de frustration parce que j’aurais vraiment aimé aller plus loin et je suis aussi très nostalgique des fous rires qu’on a eu et des paysages sublimes de la Malaisie. C’était vraiment une superbe aventure même si j’ai toujours cette petite boule au ventre quand je pense à l'épreuve d'immunité.


Propos recueillis par Olivier Sudrot - samedi 03 novembre 2012 à 18h00


Ce soir, dans quelques minute seulement (40), la suite des aventures de crevards de la faim, sans feu, mais avec le riz cru :mdr:


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
  Lien vers ce message 10 Novembre 2012, 19:59
Mickaël et son fort caractère ont quitté Koh-Lanta Malaisie dès le deuxième conseil. Le chauffeur de taxi lyonnais se confie sur son élimination et ses difficultés sur l'île.

Après six jours sur l'île de Koh-Lanta Malaisie, Mickaël a subi de plein fouet la stratégie des filles. Le chauffeur de taxi revient pour Tele-Loisirs.fr sur son départ du jeu et le retour des bannis, Nadine et Bernard, parmi les rouges. Interview.


Tele-Loisirs.fr: Qu'avez-vous ressenti lors de votre élimination ?

Mickaël : De la tristesse évidemment. Quand on quitte Koh-Lanta de cette manière, prématurément, c’est un peu triste.
Aviez-vous un objectif précis avant d’arriver sur l’île ?
Je souhaitais déjà participé et ensuite aller jusqu’à la réunification. J’ai déjà gagné en quelque sorte en étant sélectionné parmi des milliers de personnes alors pour moi, c’était le top d’être sur le terrain. Bien sûr, quand on arrive sur l'île, on a envie d’aller le plus loin possible.


Selon vous, votre caractère vous a-t-il a porté préjudice en Malaisie ?

Je pense que c’est mon côté impuslif qui m’a joué des tours même si je suis quelqu’un de très sympa. J’aime bien vivre dans un groupe. Je pense que les autres n’ont pas apprécié que je prenne autant d'inititatives comme quand je voulais construire la cabane ou répartir les tâches par exemple.


Vous considérez-vous comme la victime de la stratégie des filles ?

Oui, totalement. Les filles ont fait un mauvais choix, j’espère qu’elles regretteront leur vote.


En voulez-vous à certains candidats ?

Au début je leur en voulais un peu mais c’est comme un match de foot. Une fois le match fini, on va boire une bière et tout rentre dans l’ordre mais sur le coup, c'est vrai que je l’ai mal pris. Quand je les ai revus le soir même, j’ai tapé un scandale. Leur stratégie n’a pas été fondé sur le long terme. La preuve, en me sortant moi, on élimine un gros bras, quelqu’un qui peut nager, qui peut rapporter à manger, malgré mon "sale caractère". Avant tout, il faut penser au jeu et les filles ne l’ont pas bien compris.


Comment expliquez-vous cette série de défaites des Mawar après un bon départ ?

Il y avait un mauvais choix, une mauvaise stratégie, surtout lors du jeu avec la torche. Sara voulait monter sur la planche, mais moi je voulais mettre quelqu’un de lourd, de fort. On aurait souffert une minute ou deux mais on aurait accroché la corde. Sara a essayé une mauvaise méthode et cela explique notre échec.


Au bout de six jours, vous êtiez vraiment très fatigué. Vous attendiez-vous à tant de souffrances ?

Franchement non, je ne pensais pas que ce serait aussi physique. C’était vraiment terrible, très épuisant. Pour commencer on avait rien dans le ventre même si on oublie la faim une fois qu’on est dans le jeu pour ne plus penser qu'à la victoire.


Comment avez-vous vécu l’arrivée des bannis Nadine et Bernard ?

C’était une vraie surprise, je l’avoue. Ensuite on s’est dit qu’ils allaient renforcer le groupe même si on n’a pas récupéré les bons. Nadine s’est fait mal dès le début du jeu et on a appris que Bernard ne savait pas nager donc on n’a pas été aidés.

Olivier Sudrot - samedi 10 novembre 2012 à 12h27



J'ai bien aimé l'épisode, dans mon canapé, bien au chaud
Bien content de voir Mika sortir!
Dommage, ma chérie: Marylou semble être dans la mauvaise alliance des rouges


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 19 Novembre 2012, 21:52     Lien vers ce message 19 Novembre 2012, 14:33
Koh-Lanta : Elodie éliminée... mais Philippe veut quitter l'aventure !
Grosse surprise lors du Conseil de l'épisode 3 de Koh-Lanta, diffusé vendredi soir sur TF1 : alors qu'Elodie, désignée par le vote de ses camarades, s'apprête à rentrer en France, Philippe annonce qu'il souhaite partir également !
Dans le troisième épisode de Koh-Lanta Malaisie, Sara, la "chef du camp" annonce d'emblée : "Ce soir on a du feu", mais Anthony n'a toujours pas digéré l'élimination de son pote Mickaël.

Place à la première épreuve avec à la clé, les conseils de trois experts locaux et le feu (rien que ça). Les aventuriers devront déplacer de lourds coffres sur terre, dans l'eau et sous l'eau, reliés à une corde fixée autour d'une bobine. Marie et Marylou tenteront d'arrêter leurs adversaires avec un bâton récupéré sur une plate-forme.
Les rouges sont surmotivés et prennent un peu d'avance dans l'eau mais Bernard, Nadine et même Sara (?!) sont victimes d'un coup de mou.

Finalement, Marie est la première à immobiliser le coffre des rouges et les SungaÏ s'imposent à l'arrachée. "Dans les jeux, on est zéro", lance Namadia. "Pourquoi on garde les plus faibles ?!" (bonne question).

De retour après leur victoire, les jaunes sont acceuillis par Youssof avec un feu de joie et des oiseaux grillés.

De leur côté, les rouges sont plus divisés que jamais. "On va tout droit dans le gouffre" déclare Anthony tandis que le doyen Bernard est clairement dans le viseur de Namadia.

Après avoir appris à manier une sarbacane, les jaunes découvrent de nouvelles techniques de pêche. Avec le feu, ils se préparent de petites brochettes de vers (miam !).

C'est maintenant l'heure de la redoutée épreuve d'immunité avec un bateau et un flotteur à construire. Charles, l'étudiant architecte, Philippe, l'homme à tout faire et Marie, l'experte des noeuds, sont très efficaces.
Chez les Mawar, c'est un peu beaucoup plus compliqué d'autant que Sara est à cran avant le jeu. "C'est celui qui arrête qui gicle" prévient-elle (on tremble d'avance).

Les deux équipes se livreront à une course-poursuite à 4 contre 4 sur un parcours circulaire. La première à rattraper l'autre gagnera le jeu.
Les rouges sont (encore) à la ramasse mais les jaunes ratent leur virage et perdent presque toute leur avance. Menés par Sara la guerrière, les Mawar ne lâchent rien et arrachent la victoire, au mental !

Nadine et Bernard sont soulagés et Anthony a retrouvé sa joie de vivre mais chez les jaunes l'heure est à la suscpicion à quelques heures du conseil. Marie est persuadée d'être protégée grâce à son alliance avec Ugo, Brice et Javier.
Côté jaune, Vanessa suggère d'éliminer la Belge qui agace avec son caractère autoritaire.

Au conseil, Javier s'étonne de ce changement d'ambiance soudain. "On est passé du camp de vacances à l'enfer" avoue-t-il. Marie repproche aux autres de comploter dans son dos mais Philippe se défend en expliquant qu'on s'est jeté sur lui pour mettre en place une stratégie. La blonde repproche aussi au MacGyver du jeu de n'être qu'un beau parleur.
Élodie, finalement éliminée, part avec le sourire mais, grosse surprise: Philippe, sentant l'épée de Damoclès au-dessus de sa tête, annonce qu'il veut quitter l'aventure ! "Je n'ai pas l'habitude de servir de cartouche, explique-t-il à ses camarades. J'arrête l'aventure. Aujourd'hui, vous voulez me virer, autant que je parte de moi-même". Va-t-il vraiment abandonner ? Réponse la semaine prochaine...

élimination élodie koh lanta malaisie

Olivier Sudrot - vendredi 16 novembre 2012 à 23h06






Éliminée lors du troisième conseil, la douce Élodie a quitté Koh Lanta, victime de la stratégie du clan mené par Marie. La mère au foyer revient sur son aventure en Malaisie et ses premiers jours sur l'île des bannis.
Troisième aventurière à quitter l'île de Koh Lanta Malaisie, l'ex-bannie Élodie s'est confiée à Télé-Loisirs.fr sur son arrivée chez les jaunes. Elle en a également profité pour revenir sur les conditions de son élimination et la bonne ambiance qui règnait dans son équipe.

Télé-Loisirs.fr: Qu'est-ce qui vous a poussé à participer à Koh Lanta ?
Élodie: J’avais envie de vivre une aventure extrême et les conditions offertes dans Koh Lanta sont vraiment exceptionnelles. C’est quelque chose qu’on ne peut pas faire en rentrant dans une agence de voyage. J'en ai toujours rêvé et il n’y a que Koh Lanta, à ma connaissance, qui peut permettre de vivre une expérience pareille.

Comment vivez-vous votre élimination?
Je suis vraiment très déçue de ne pas avoir eu les capacités d’aller plus loin même si j’étais quand même contente de retrouver un lit, une douche et de la nourriture.

Avec votre caractère calme et posé, vous sembliez pourtant avoir trouvé votre place parmi les jaunes…

Oui, c’est vrai. J’étais bien avec les jaunes mais on n’a pas le temps de se poser qu’on est déjà sorti, c’est un peu ça l’esprit de Koh Lanta aussi !


En voulez-vous à certains candidats ?

Absolument pas. Bien sûr, il y en a avec qui on s’entend mieux que d’autres mais dans notre groupe tout le monde était sympa, on se repectait. Il n’y a pas eu de grosse embrouille, tout le monde avait l’être d’être plus ou moins franc mais dans un jeu comme ça c’est toujours difficile de le rester. Je ne faisais pas de bruit. J’observais et je ne la ramenais pas trop parce que j’étais la dernière à être arrivée avec Philippe et je ne brillais pas non plus par mes capacités sportives.


Comment avez-vous vécu ces quelques jours sur l’île des bannis au début du jeu ?

Suite à notre échec au premier jeu, on s’est retrouvé sans équipe et c’est blessant. Quand on arrive dans le jeu et qu’on est jeté, on est très vexé et triste et on se dit "finalement, je n’aurais peut-être pas dû venir. Tout ça pour ça !". Une fois sur notre îlot, on ne sait pas ce qu’il va advenir de nous et on essaye de profiter des dernières heures qui nous restent. On s'est organisé et on a tenté de faire du feu pour être bien vu à notre retour.


Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous dans l’aventure ?

J’ai beaucoup souffert du manque de sommeil, de la pluie, parce qu’il pleuvait quasiment un jour sur deux, et de la promiscuité avec les autres membres de mon équipe.


Les Sungaï était encore très bien partis lors de l’épreuve d'immunité, comment expliquez-vous cette défaite surprenante ?

Le parcours était vraiment long et ça demandait énormément de force physique et d’endurance. On a eu des petits problèmes pour diriger la pirogue et l’autre équipe faisait moins d’écart. Ils étaient extrêmement motivés parce qu’ils n’avaient pas de feu. Je dirais qu’ils sont aussi plus forts et musclés que les jaunes. C’est là que s’est faite la différence à mon avis.


Est-ce la seule raison du changement soudain d’ambiance?

De toute façon, quand il y a un conseil, il y a toujours de la tension. Tout le monde sait que quelqu’un va sortir mais on n’est jamais sûr. Il peut toujours y avoir une surprise donc on est tous stressés mais on essayait vraiment tous de s’entendre car, pour gagner, il valait mieux former une véritable équipe.


Finalement, quelle est votre plus grande satisfaction quand vous repensez à Koh Lanta ?

Il y a un après-midi où j’ai passé 2 ou 3 heures à ouvrir une vingtaine d’oursins avec une machette, en plein soleil, sur un rocher et j’en suis assez fière car beaucoup ont essayé de les goûter ce jour-là et je suis contente d’avoir été celle qui les a préparés. Je suis aussi contente de ne pas avoir été la première éliminée parce que je ne suis pas passée loin lors du premier conseil.


Comment s’est passé le retour à la vie normale ?
Très bien. Dès qu’on sort du jeu, on a besoin de quelques heures car on continue d’y penser pendant un certain temps, mais une fois qu’on est dans la voiture pour aller jusqu’à l’aéroport, tout revient doucement à la normale et on se dit « ok, ça y est c’est fini, c’était un rêve, ça n’a jamais existé ». C’est une drôle d’impression (rires).

Propos recueillis par Olivier Sudrot - samedi 17 novembre 2012 à 19h07



Dépouillement:

1 Elodie (vote de Javier)
1 philippe (vote de Marie)
1 Marie (vote de Philippe)
1 Elodie (vote de Ugo)
1 Charles (vote de Elodie)
1 Elodie (vote de Brice)
1 Elodie (vote de Camille)
1 Elodie (vote de Catherine)
1 Elodie (vote de Vanessa)
1 Elodie (vote de Charles)

Moi, je dis: c'est tous une bonne bande de couilles molles!
ils éteint censés voter Marie à 5


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 24 Novembre 2012, 20:24     Lien vers ce message 24 Novembre 2012, 20:24
Koh-Lanta : Un abandon, une élimination et un retour !
Épisode riche en surprises cette semaine dans Koh-Lanta Malaisie. Philippe décide finalement de rester et s'illustre chez les jaunes alors que les rouges voient partir Sara, victime d'otites. Tandis qu'Élodie la remplace chez les Mawar, Nadine, désignée comme le "maillon faible", doit quitter le jeu.
Dans le troisième épisode de Koh-Lanta Malaisie, Philippe menace de partir mais les autres candidats tentent de le raisonner. Le jaune décide finalement de poursuivre l'aventure, plus méfiant que jamais. De leur côté, les rouges sont très inquiets au sujet de Sara qui souffre de douleurs aux oreilles et a dû partir pour l'infirmerie la veille.

C'est maintenant l'heure du jeu de confort. Sara fait son grand retour, surmotivée (comme d'hab). Les candidats devront tenir en équilibre avec une corde sur des toits à double-pente placés en mer. Il faudra donc faire contre-poids, quatre aventuriers de chaque côté, le plus longtemps possible.

Tous ont beaucoup de mal à ne pas glisser sur la pente sauf Philippe qui se permet de ne tenir qu'avec une main (trop fort !). Le jeu est désormais mental entre les jaune et les rouges. Sara fini par lâcher et Philippe est porté en héros. Il remporte un harpon pour son équipe .

Devant la détresse des Mawar, Denis Brogniart leur propose d'échanger des allumettes contre des kilos de riz (hallelujah!). De leur côté, les rouges ont la pression au moment de craquer la première allumette. Ils décident de mettre le feu dans une petite grotte, bien au sec. Mission accomplie (c'est pas trop tôt)!

Ce soir, ils dégusteront du manioc et du riz, cuit. "C'est plus qu'un orgasme" lance Sara en riant.
Une mauvaise nouvelle vient gâcher leur plaisir. Sara souffre à nouveau des oreilles et de la tête. L'abandon ne semble plus très loin pour la coach sportive...

Alors que les jaunes s'essayent à la pêche, Philippe découvre le collier d'immunité. Il décide de le conserver à l'abri des regards (pas bête). "Si j'arrive à faire ce que je veux, ce sera une revanche" déclare-t-il. Sa coéquipière Camille n'est pas au mieux, elle a semble-t-il fait une allergie au poisson qui provoque boutons et rougeurs (sexy...).

A l'infirmerie, Sara apprend une très mauvaise nouvelle. En larmes, elle doit quitter le jeu à cause de ses otites. "Tout mais mais pas ça. C'est trop tôt" regrette-t-elle.

Comme le veut la règle, Élodie, la dernière éliminée, fait donc son grand retour. Elle en profite pour critiquer ses anciens coéquipiers (pas très honnête tout ça). Nadine la fait redescendre sur terre. "Il n'y a pas de pitié pour nous" lui explique la doyenne, du clan des "non-sportifs".

Place maintenant à l'épreuve d'immunité.
Les Sungaï découvrent leur ex coéquipière avec surprise. Cette fois, les candidats, tous attachés à un même élastique, devront récupérer 10 poignards placés de plus en plus loin sur la plage.
Les Mawar prennent vite du retard à cause de Nadine mais la chute de Catherine chez les jaunes remet quasiment les équipes à égalité. Après un sprint final, les Jaunes s'imposent, une fois encore.

A l'arrivée, Namadia prèfère être ironique. "On est à deux cheveux et on perd. C'est pas grave" déclare-t-il alors qu'Anthony en veut à Nadine d'avoir mis aussi longtemps à se relever (la pauvre).

Au conseil, Élodie explique que cette équipe est clairement composée de deux groupes. Nadine estime encore une fois qu'elle a tout donné lors des épreuves alors que Bernard repproche aux jeunes leur manque d'initiative.
Trahie par Myriam, Nadine quitte finalement le jeu en conseillant aux jeunes d'être un peu plus modestes.

Olivier Sudrot - vendredi 23 novembre 2012 à 23h00





Troisième candidate à quitter l'aventure chez les rouges, la doyenne Nadine est la victime directe du conflit de génération dans le quatrième épisode de Koh-Lanta Malaisie. Elle revient sur sa relation avec les anciens bannis, et ses difficultés à s'intégrer.
Éliminée lors du quatrième conseil, la Mawar Nadine, s'est confiée, pour Télé-Loisirs.Fr, sur son aventure dans Koh-Lanta Malaisie. La coordinatrice en transplantation, doyenne du jeu, s'est exprimée sur son histoire d'amitié avec les ex-bannis et les divisions qui minaient son équipe.

Télé-Loisirs.Fr: Comment avez-vous vécu votre élimination ?
Nadine: Tristement parce que j’aurais bien voulu aller plus loin, comme tout le monde. Par rapport aux attentes des autres rouges, j’étais la moins sportive même si je pense avoir tenu mon rôle lors de l’épreuve de confort. Sur la deuxième épreuve, j’ai un peu plus peiné et les rouges ont foncé tête baissée. Ils ont viré le "maillon faible".



Peut-on dire que vous avez été la victime du conflit de génération ?

Nadine: C’est vrai qu’on n’a pas les mêmes valeurs, les mêmes cultures, les mêmes manières de réfléchir. Avec Bernard et Philippe sur l’île des bannis, c’était une histoire entière et vraie, sans stratégie. Le contact est mieux passé avec les candidats de ma génération qu’avec des jeunes de 18-20 ans qui n’ont pas la même maturité. En tant que doyenne et ex-bannie, plus faible physiquement, je n'ai pas vraiment trouvé ma place.



Quelques heures avant le conseil, vous avez tenté de mettre en place une stratégie...

Nadine: Toute la journée avec Bernard et Élodie, on a eu un peu d’agacement avec Anthony, Namadia et Marylou qui ne faisaient pas grand chose sur le camp. Elle ne me parlait pas très correctement non plus. On était aussi un peu déçu de ses prestations sportives alors au moment de partir sur le conseil, on était cinq à vouloir voter contre elle. Finalement Thierry et Myriam ont voté contre moi. Je partais sereine et à la dernière minute, on a vu qu'elle ne nous regardait plus et qu'elle nous évitait et là j’ai compris que Myriam m'avait trahi. Namadia a dû la faire changer d'avis.



Avec quel candidat vous êtes-vous le mieux entendu sur l’île de Koh-Lanta ?

Nadine: Avec mon ami Bernard évidemment, on avait passé quelques jours ensemble sur l’île des bannis. J’avais plus d’affinités avec des gens comme Thierry, Sara, d’une autre génération et avec d’autres valeurs. Les autres étaient des gamins. Il n’y avait pas de discussion et cet esprit "On attend que ça se passe" alors que, de notre côté, on allait toujours de l’avant. On avait l’impression d’être avec des serial killers qui n’étaient en fait que des "serial dormeurs" en dehors des épreuves.



L’équipe était vraiment divisée. C’est ce qui explique toutes ces défaites selon vous ?

Nadine: Il y avait un trio très soudé avec Namadia, Marylou et Anthony. Sara était aussi à bloc physiquement, et de l'autre côté, des personnes un peu plus âgées. On voyait les jaunes solidaires et unis alors que nous on fonçait tête baissée sans réfléchir. Il n’y avait pas de discussion. A chaque fois que je disais quelque chose, on me faisait comprendre que je faisais mieux de me taire. Pendant l'épreuve avec l'élastique, je tombe et personne ne m'aide à me relever, exceptée Myriam.



Qu’avez-vous ressenti en voyant débarquer Élodie (éliminée lors du précédent épisode) chez les rouges ?

Nadine: Pour moi ce n'est que du bonheur. Bernard et moi, on n’a pas été très bien acceptés chez les rouges. On vivait quelque chose de fort ensemble et on s’est senti très bien parce qu’on était complémentaire et qu’on avait les mêmes valeurs. On s’inquiétait aussi beaucoup pour Philippe dans l'autre équipe.



Vous avez plusieurs fois critiqué les ultra-sportifs du jeu. Qui incarne le mieux l’aventurier selon vous ?

Nadine: Philippe, même s’il paraît très étrange dans son comportement, est un garçon exceptionnel, motivé, à fond dans l’aventure. Chez les Jaunes, il n’y avait pas de grand sportif à part Brice mais la solidarité faisait vraiment leur force. Dans mon équipe, c’est vrai que le plus fort était Namadia, il n’y a pas de mystère, au niveau du gabarit, de la vitesse... Le problème, c’est que seul la performance physique l’intéressait et pas l’aventure humaine.


Finalement, quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Nadine: Sur le plan sportif j’en n’ai aucune déception mais au niveau mental je pense que j’aurais pu aller très loin.

C’est un jeu, il faut en être conscient. On ne met pas sa vie en danger, je l’ai fait pour moi, mes enfants et les patients dont je m’occupe pour montrer qu’une aventure n’est pas toujours facile à assumer. Ce n’est pas toujours gagné d’avance.
Je garde tout de même un bon souvenir de cette aventure.

Propos recueillis par Olivier Sudrot - samedi 24 novembre 2012 à 12h51




Vote noir de Mikaël: Sarah
Bernard: vote Myriam
Elodie : vote Myriam
Myriam : vote Nadine
Antony : vote Nadine
Namadia : vote Nadine
Thierry : vote Nadine
Marylou : vote Nadine
Nadine : vote Myriam

Vote noir de Nadine: Myriam



Comment peut on espérer aller loin dans ces conditions : t'es à l'arrache, trop vieille pour ce jeu, c'est tout à fait normal de te faire éjecter! Et toutes ces histoires de "valeurs", c'est du grand n'importe quoi!


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 1 fois, dernière édition par Brelocator, 25 Décembre 2012, 0:20     Lien vers ce message 25 Décembre 2012, 0:16
Pas de brosse à dents, pas de shampoing, pas de pince à épiler... deux des candidates de Koh Lanta Malaysie, Camille et Marylou, racontent le calvaire qu'elles ont vécu sur l'île.
On s'en doutait un peu, Koh Lanta est loin d'être une sinécure. L'aventure, extrêmement éprouvante pour les organismes et le moral, en fait pourtant fantasmer plus d'un. Dernièrement, c'est la nouvelle Miss France, Marine Lorphelin, qui s'est dit prête à relever le défi. Elle pourrait bien se raviser après avoir lu les témoignages de Marylou et Camille dans Le Parisien.

Les deux candidates, âgées de 18 et 22 ans, ne s'attendait certes pas à un parcours de santé, mais de là à se voir refuser l'accès à une hygiène élémentaire... Plusieurs mois après la fin du tournage, elles s'expriment et racontent, avec philosophie parfois, le calvaire qu'a été cette aventure.

Les bagages en soute et nécessaires de voyage ? Les candidats de Koh Lanta ne connaissent pas. À la dure. Avant le départ, on leur demande de ne prendre que le minimum vital. Dans le cas présent, il s'agit d'un t-shirt, un short, un pull, deux paires de chaussures et une tenue de ville. Pas de trousse de toilette autorisée, les filles ont donc dû utiliser le système D pour s'assurer une hygiène relativement spartiate. "On a même retiré de mon sac un élastique à cheveux" explique Marylou. Après tout, la jungle pourvoit à leurs besoins. Pour s'attacher les cheveux ? Choisissez une fine liane suffisamment solide. Pour retirer les peaux mortes ? Un bon gommage au sable fera l'affaire. Les caries ? Là encore, le sable peut être un alié, mais attention à l'émail. Sinon, préférez la canne à sucre pour vous brosser les dents.

Avec Koh Lanta, osez les coiffures les plus folles ! Hé oui, sans savon, la masse capillaire des candidats devient vite une matière maléable à l'envi, comme Anthony dont les cheveux tiennent tout seuls, ou un gigantesque paquet de nœuds, comme le raconte Camille : "Je ne pouvais plus passer la main dans mes cheveux. Quand je suis sortie du jeu, je suis allée tout droit chez le coiffeur". Sinon, il y avait aussi l'option tondeuse.

Côté hygiène intime, ça n'est évidemment pas plus reluisant. Les plus prévoyantes seront allées chez l'esthéticienne avant de partir, mais le miracle du poil qui ne repousse pas pendant 40 jours n'est encore qu'un doux rêve. Sans rasoir, ni pince à épiler, à moins de se badigeonner de cire d'abeille ou de sève de bananier, les filles ont du se résoudre à laisser vivre leurs poils à l'air libre, n'est-ce pas Marylou ? "Quand mes poils ont repoussé, je baissais les bras dès qu'il y avait des caméras. Heureusement que les cameramen ne zooment pas sur nos jambes".

Pour les sanitaires aussi, les candidats doivent la jouer "old school". Chacun fait son trou. Littéralement, chacun creuse et fait sa petite affaire, ni vu ni connu. Pour ces dames, la production fournit des tampons hygiéniques biodégradables. Mais comme le fait remarquer Marylou : "De toute façon, on est vite tellement carencées qu'on n'a plus nos règles, et ce pendant plusieurs mois". Alors, après tout ça, il y a encore des volontaires pour la prochaine saison de Koh Lanta ? On vous laisse le temps de la réflexion.

D.R. - dimanche 23 décembre 2012 à 14h47


Je pense que, autour du camp: cela doit être miné de pseudo trou, fait à l'arrache avec les main (y a pas de pelle)
Les meilleurs coins doivent être vite saturés (là ou on est un peu caché, par des feuilles que l'on utilise au fur & à mesure pour se torcher), et on pourrait très bien recreuser au même endroit. Heureusement, dès qu'il n'y a plus de feuille, on va plus loin...
C'est pas là qu'il faut chercher le collier d'immunité



Joyeux noël à tous :rolling:


Je suis Charlie
  • Messages : 973
  • Inscrit : 03 Février 2009
  • Identifiant du personnage : --
Message édité 3 fois, dernière édition par Brelocator, 25 Mars 2013, 16:42     Lien vers ce message 25 Mars 2013, 16:37
Et voila, une mauvaise nouvelle pour bibi

RIP

Hydratation insuffisante + soleil de plomb + stress = risque de mort subite majoré
:oui:

http://teleobs.nouvelobs.com/media/articles/41366_big.jpg
:pff: :'(


Je suis Charlie
Répondre


.